Les Pensées sculptent le corps, le visage, le regard

29/01/2018

Les pensées sculptent votre visage 

Votre visage est comme un disque ou une plaque photographique. Tout ce que vous pensez s'y écrit immédiatement. Chaque mauvaise pensée est comme un ciseau de sculpteur ou une aiguille qui l'inscrit sur votre physionomie. 

Vos visages sont couverts des cicatrices et des blessures qu'y ont faites vos pensées de haine, de colère, de luxure, de jalousie, de vengeance... D'après la nature de ces cicatrices, on peut tout de suite connaître l'état de votre mental et comprendre quelle est sa maladie. 

Celui qui pense pouvoir cacher ses pensées est stupide. Il est comme l'autruche poursuivie par des chasseurs qui cache sa tête dans le sable en s'imaginant que nul ne peut la voir. 

Le visage est l'index, le moule du mental. Chaque pensée y creuse un sillon. Une pensée divine l'illumine tandis qu'une pensée mauvaise l'obscurcit. Les pensées divines continuelles augmentent l'aura - ou halo - du mental. 

De même que, lorsqu'on puise de l'eau, le heurt continuel du seau contre le bord du puits fait qu'il se forme sur le seau un creux de plus en plus profond, de même des pensées mauvaises continues inscrivent de plus en plus profondément sur votre visage leurs sombres impressions.

L'expression du visage montre clairement l'état réel du mental et son véritable contenu. Le visage est comme un panneau d'affichage qui annonce ce qui se passe à l'intérieur du mental. Vos pensées, sentiments, habitudes et émotions inscrivent leurs fortes impressions sur votre visage.

Votre visage cache à grand peine vos pensées. Vous pouvez imaginer que vous avez gardé vos pensées secrètes, mais ce n'est pas vrai. Les pensées de luxure, d'avidité, de jalousie, de colère, de vengeance, de haine, etc., produisent immédiatement leurs profondes impressions sur votre visage. 

Le visage est un appareil d'enregistrement fidèle et sensible. Il capte et garde en mémoire toutes les pensées qui passent dans votre mental. C'est un miroir poli qui montre la nature et le contenu du mental à un moment donné.

Les pensées modèlent les expressions physiques 

Le mental est la forme subtile du corps physique. Le corps physique est la manifestation extérieure des pensées. Aussi, lorsque le mental est sculpté, le corps l'est aussi. 

De même qu'un homme d'allure grossière ne peut en général faire appel à l'amour ou à la pitié d'autrui, de même un homme dont le mental est grossier ne peut attendre l'amour ou la pitié d'autrui. 

Le mental montre très visiblement sur le visage ses différents états, et un homme intelligent peut facilement les lire. Le corps suit le mental. Si votre mental pense que vous allez tomber, le corps se prépare immédiatement et cela se voit extérieurement. 

La peur, l'anxiété, le chagrin, la gaieté, l'hilarité ou la colère, tout inscrit son impression sur votre visage.  

Vos yeux trahissent vos pensées  

Les yeux, fenêtres de l'âme, montrent dans quelle condition et dans quel état est votre mental. 

Il y a en eux un instrument télégraphique qui transmet les messages ou pensées de tromperie, de dépression, de tristesse, de haine, de gaieté, de paix, d'harmonie, de santé, de puissance, de force ou de beauté. 

Si vous avez la faculté de lire dans les yeux d'autrui, vous pouvez lire immédiatement son mental.

Vous pouvez savoir aussi quelle pensée domine en lui si vous examinez avec soin les signes que montrent son visage, sa conversation et son comportement. Il suffit pour cela d'un peu de courage, de finesse, d'entraînement, d'intelligence et d'expérience.  

Extrait du livre "la Puissance de la Pensée" de Swami Sivananda