La Puissance de la Pensée

15/10/2020

Principes physiques

Une pensée émise par un être se disperse dans toutes les directions de l'espace, à la vitesse de la lumière.

Chaque pensée a une forme, un nom et une couleur : Une pensée d'amour est ronde, et rose ; une pensée de joie est douce et jaune ; une pensée de colère est tranchante et rouge sang ; une pensée égoïste est piquante et de couleur brun sale.

Les pensées sont des entités vivantes. Elles sont aussi solides qu'une pierre. Une pensée émise par un être capable d'une forte concentration mentale sera puissante et rayonnante, quelque soit sa nature : égoïste ou altruiste.

Une pensée peut guérir ou détruire :

  • Les pensées positives transforment, renouvellent et construisent l'être qui les émet et ceux qui les reçoivent.
  • Les pensées négatives affaiblissent, abiment, détruisent les être vers qui elles sont dirigées et l'être qui les a émises.

Lois et dynamiques

Si le mental se fixe continuellement sur une même sorte de pensée, il se forme un sillon mental où coule la force de la pensée et cette pensée devient automatique, habituelle.

Une pensée répétitive devient une habitude de penser. Une habitude de penser régulière forge un trait de caractère.

Un trait de caractère marque les traits du visage :

  • Les mauvaises pensées sculptent des sillons dans le visage comme les ciseaux d'un sculpteur
  • Les bonnes pensées adoucissent les traits du visage et l'illumine
  • Le visage d'une personne est le reflet de ses pensées

De même le corps physique est la manifestation extérieure des pensées :

  • Un corps raide est le signe d'un mental raide et obtus.
  • Un corps souple est le signe d'un mental souple et adaptable
  • Un corps grossier est la marque d'un mental grossier, incapable d'amour ou de pitié

Le corps physique et le mental s'influencent fortement l'un et l'autre :

  • Un corps en bonne santé fait un esprit sain
  • Un être en colère empoisonne son sang, fragilise son foie, épuise son corps physique
  • Une être dans la peur bloque ses reins, vide ses réservoirs énergétiques
  • Un être heureux revitalise le corps

Les pensées ont un très fort pouvoir d'aimantation. Les pensées de même type s'attirent et se renforcent. A l'inverse, les pensées contraires se repoussent et s'annulent.

Ainsi les personnes qui pensent de façon identique s'attirent :

  • Je pense que la colère est naturelle => je rencontre toujours des êtres en colère
  • Je pense que la vie est généreuse => je rencontre l'abondance
  • Je pense que la vie est dure => je rencontre toujours des personnes en difficulté dans leur vie

Ce que l'homme pense, il le devient.

Alors améliorez votre façon de penser. Des pensées meilleures engendreront des situations meilleures.

Tout ce que vous pensez vous revient comme un boomerang :

  • Si vous haïssez quelqu'un, la haine finira par vous entourer. Les gens vous haïront
  • Si vous méprisez les êtres, le mépris deviendra votre quotidien
  • Si vous aidez les gens avec amour, alors amour et aides vibreront dans votre vie.
  • Si vous partagez avec les être, alors la vie partagera avec vous ses richesses

Une pensée négative est « maudite » :

  • Elle abime celui qui l'émet
  • Elle abime celui qui la reçoit
  • Elle vient renforcer le négatif dans l'inconscient collectif.

L'emploi de la puissance de la pensée

Remèdes anti-mauvaises pensées

Un yogi, un saint, par la puissance de sa pensée rayonne, à partir de son lieu de retraite, des pensées d'amour qui viennent ensemencer l'inconscient collectif. 

Pures et puissantes elles voyagent très loin sur la terre, purifient le monde et pénètrent dans les esprits de milliers de personnes.

Quand le mental est vide, les mauvaises pensées essaient d'y entrer. Gardez donc votre mental entièrement occupé sur des pensées positives, sur votre Idéal

Evitez les bavardages, les commérages, l'oisiveté mentale, les fantasmes, les délires...

Occupez toujours votre mental par l'action consciente : 

balayez, ..., faite votre travail professionnel,... 

chantez, priez, méditez, créez, servez, aimez... 

Extrait de l'enseignement de Swami Sivananda