La respiration consciente, un outil énergétique

31/05/2021

Respirer c'est vivre. Il est possible de vivre pendant plusieurs jours sans boire ou sans manger, mais si nous arrêtons de respirer pendant plusieurs minutes...nous mourrons !

Pour un yogi la respiration a deux fonctions : apporter de l'oxygène au corps physique et donc au cerveau et contrôler le prana (énergie vitale) pour arriver à la maitrise du mental.

Le prana est présent dans toutes les choses, la matières, l'eau, l'air. Il est plus ou moins présent dans ce que nous mangeons. Il est dans l'air que nous respirons. 

Mais comment respirons nous ? Avons nous une respiration efficace au plan énergétique ?

La plupart des gens ne savent pas respirer correctement, consciemment. Ils respirent de manière superficielle, souvent par la bouche et en utilisant essentiellement le haute de la cage thoracique. Ils n'absorbent que de petites quantité d'oxygène et très peu de prana.

Cela entraine alors un manque de vitalité et une diminution de leur résistance à la maladie.

Notre système respiratoire

Au plan physiologique, notre système respiratoire est formé par :

+ Les voies respiratoires supérieures : le nez, le pharynx, le larynx. Elles permettent de filtrer les impuretés de l'air et de réguler la température de l'air afin de l'amener à 37°C

+ Les voies respiratoires inférieures : la trachée artère, les 2 bronches, les deux poumons. Elles assurent le transport et les échanges de l'air entre l'extérieur et l'intérieur du corps

+ La cage thoracique : Les côtes, le sternum, le diaphragme et les muscles intercostaux. C'est le système de remplissage et de vidage des poumons. Il comprend trois étages : diaphragme, thorax, clavicules.

Tout cet ensemble va permettre à l'organisme, au plan physiologique d'alimenter les cellules du corps en oxygène (O2) et d'évacuer les déchets de la respiration cellulaire le CO2.

Notre système respiratoire comprend, au niveau du nez, une connexion à deux circuits énergétiques majeurs (Nadi) du corps : Ida et Pingala

  • Ida : Ce circuit part du coccyx par la gauche et s'enroule plusieurs fois autour de la colonne vertébrale, jusqu'au sommet de la tête. Il est relié avec la narine gauche. Il véhicule une énergie apaisante et fraiche pour le corps

  • Pingala : Ce circuit part du coccyx par la droite et s'enroule plusieurs fois autour de la colonne vertébrale, jusqu'au sommet de la tête. Il est relié avec la narine droite. Il véhicule une énergie dynamisante et chaude pour le corps


Ainsi à chaque respiration consciente, ces deux circuits énergétique sont rééquilibrés

  • Durant la phase d'inspiration, le prana pénètre dans tous le corps et vient renforcer, dynamiser le corps énergétique au travers ces 2 circuits majeurs.
  • Durant la phase de rétention du souffle (aussi courte soit elle), il y a une intensification du processus. Mais attention, plus les rétentions du souffle seront longues et plus le processus sera intense. Cela nécessitera au préalable un très bon contrôle de l'activité mentale, sinon, cela viendra renforcer les perturbations mentales.
  • Durant la phase d'expiration, le prana "vicié", résultats de son utilisation dans les différents processus chimiques du corps est évacué hors du corps.

La partie dense du corps énergétique vient soutenir tous les processus physico-chimiques du corps physique. Elle régule le cycle de la digestion, la fabrication des enzymes et le bon fonctionnement des différents organes/viscères. Elle intervient dans la fabrication des hormones dans le corps. Elle maintient l'équilibre nutritionnel du sang. Elle agit sur toute la chimie du cerveau. 

Une bonne respiration consciente

Elle se pratique au quotidien de la manière suivante : 

  • L'inspiration se fait tranquillement par le nez
  • Il n'y a pas de temps de rétention forcé, juste un temps de suspension naturel du souffle
  • L'expiration se fait tranquillement par le nez
  • L'inspire et l'expire ont la même durée afin de créer l'équilibre
  • La respiration est ample, profonde, tranquille
  • Elle sollicite essentiellement la partie basse des poumons.
  • Elle est mise en œuvre à l'aide du diaphragme

L'être est pleinement conscient durant toutes les phases de la respiration, durant chaque respiration et pendant plusieurs minutes tous les jours. 

Alors le prana circule harmonieusement dans le corps et permet de développer la bonne santé du corps physique et l'équilibre psychique de l'être.

Si la respiration n'est pas pratiquée de manière consciente, alors certaines parties du corps seront mal alimentées énergétiquement, tandis que d'autres seront bloquées, obstruées par des quantités d'énergies viciées non évacuées.

Inspirer par la bouche n'entraine aucune dynamisation du corps. Expirer par la bouche ne permet pas d'évacuer tous les déchets énergétiques du corps.

La voie naturelle de la respiration est le nez. La bouche ne sert qu'en secours à la respiration. Sa fonction est la nutrition et la parole.

Apprenez à respirer en conscience par le nez

Pratiquez la tous les jours

et votre santé s'améliorera.