De bonnes pensées pour une bonne santé

04/10/2019

La Santé est un Etat Positif 

La santé est cet état dans lequel un homme dort bien, digère bien, est parfaitement à l'aise et libre de toute maladie ou inquiétude. Quand vous êtes en parfaite santé, tous les organes, le cœur, les poumons, le cerveau, les reins, le foie, les intestins travaillent en parfaite harmonie, et remplissent leurs fonctions d'une façon satisfaisante. Le pouls et la respiration sont parfaitement réguliers, la température du corps est normale.

Un homme sain sourit et rit. Il est gai et heureux. Il accomplit ses devoirs quotidiens avec aisance et facilité. Il est capable de travailler longtemps sans être fatigué. Il va facilement à la selle tous les jours. Il possède un haut degré d'efficacité physique et mentale.

La santé n'est pas seulement l'absence de maladie, elle est un état positif. Un homme en bonne santé peut accomplir beaucoup de travail physique et mental, et peut également méditer pendant longtemps. C'est un don de notre mère nature, qui est le pouvoir caché derrière toute forme de vie. La santé est notre droit de naissance, tandis que la maladie, elle, ne l'est pas. Il est aussi naturel d'être en bonne santé que de naître. 

Santé Physique et Mentale 

Il existe un lien intime entre le mental et le corps. Tout ce que vous gardez dans votre esprit agit sur le corps physique. Tout mauvais sentiment ou amertume envers une autre personne affectera immédiatement le corps et le rendra malade d'une manière ou d'une autre. La passion intense, la haine, la jalousie amère et durable, une profonde anxiété, des accès de colère, tout cela détruit les cellules du corps et rend malade le cœur, le foie, les reins, la rate et l'estomac. L'inquiétude a fait naître de nouvelles maladies mortelles telles que l'hypertension artérielle, les maladies cardiaques, la dépression nerveuse, etc.

Toutes les maladies ont leur origine dans le mental. Les douleurs du corps physique sont appelées maladies secondaires tandis que les perturbations qui affectent le mental sont appelées maladies mentales ou primaires. La destruction des mauvaises pensées fait disparaître la maladie physique.

Commencez par soigner votre esprit. La santé mentale est plus importante que la santé physique. Remplacez la haine par l'amour cosmique, le service des autres, l'amitié, la pitié, la sympathie et la compassion. Remplacez l'avidité par le service désintéressé, la pratique de la générosité et la charité. Remplacez l'orgueil par l'humilité. Tout ceci vous aidera beaucoup à acquérir une bonne santé mentale.

Soyez toujours gai. Cultivez cette vertu encore et encore. Le rire et la gaieté augmentent la circulation sanguine. Ce sont des toniques pour le sang. 

La Mauvaise Santé est un Mythe  

Ne soyez pas victime de malheurs ou de maladies imaginaires. Même si vous êtes malade, penser, constamment à votre maladie ne fera que l'aggraver. Vous devenez ce que vous pensez. Sentez constamment: «Je suis sain de corps et d'esprit ».

La mauvaise santé est un mythe. Elle n'existe pas au-delà des enveloppes physiques et mentales. Seuls le corps et le mental sont sujets à la maladie. L'atman (âme), notre véritable Soi est au-delà de ces enveloppes et par conséquent éternellement libre de toute maladie et de la mort.

L'atman, le Soi qui réside dans notre cœur est un réservoir de santé, de force, d'énergie et de vitalité. Il ne peut pas être affecté par les microbes, les bacilles, le choléra, la pyorrhée, la peste, etc. La faiblesse, la dépression, le malaise, le sentiment de « ne pas être dans son assiette », la morbidité, tout cela n'a pas de place là où se. trouve l'atman. Les microbes, les maladies s'éloignent dès que l'on se souvient de l'atman ou de son véritable Soi.

Quand vous êtes malade, détachez-vous du corps. Connectez votre mental de veille à la buddhi (mental supérieur) et à l'âme. Affirmez constamment: «Je suis l'âme immortelle, l'atman omnipénétrant, sans corps ni maladie ». La maladie s'évanouira. 

Le Vedanta pour la Santé 

Le meilleur médicament ou remontant pour toute souffrance, qu'elle soit physique ou mentale, est de penser constamment: « Je suis l'esprit de l'atman (âme) qui est indépendant du corps et du mental, qui est anamaya, sans maladie ». Répétez mentalement cette formule plusieurs fois par jour. Méditez sur sa signification. 

Des maladies chroniques incurables et déclarées sans espoir par des assemblées d'éminents médecins peuvent être soignées de cette façon. C'est un remède divin absolument infaillible. Parfois il vous faudra attendre patiemment le résultat.

L'autosuggestion n'est qu'une ramification de la Vedanta. La formule de cette école - "Par la grâce à Dieu, je deviens de meilleur de jour en jour et dans tous les domaines" - n'est qu'une affirmation védantique.

Je vous dis: "Vivez dans l'esprit des formules védantiques". Alors seulement vous n'aurez plus à faire appel aux médecins. C'est le remède le plus économique, le remède à tout, sûr et souverain, l'ancre de salut. C'est un médicament puissant, facile à se procurer, qui ne dépend que de votre volonté, qui est très proche de vous et très facile d'accès. Croyez-moi. Abandonnez vos doutes. Je vous assure, mes chers frères, vous n'êtes pas ce corps périssable. Vous êtes l'âme immortelle, omniprésente. Tat tvam asi : "tu es cela". Réjouissez-vous en vous-même, dans l'atman et devenez un jivanrnukra (libéré vivant) dès cette vie. 

Extrait de "Félicité Divine" de Swami Sivananda