Les 5 doigts de la main

17/07/2017

« La pratique des mudra permet d'utiliser une quantité d'énergie située dans les mains de façon à la renvoyer dans la colonne vertébrale afin qu'elle puisse irradier davantage. Si nous ouvrons les mains et les éloignons l'une de l'autre, nous dispersons nos énergies. Par contre si nous les remettons en contact, nous ramenons les énergies, en les rassemblant, en les régénérant.

Par la pratique des mudra, nous régénérons le courant dans la colonne vertébrale, permettant aux énergies de se manifester harmonieusement et avec plus de force. Les mudra sont une forme de communication non verbale reliant l'inconscient à la partie consciente du mental.

Si nous pratiquons un mudra assez souvent, son effet symbolique commencera lentement à activer notre mental, nous apportant ainsi la connaissance. »

D'après Goswami Kriyananda.


Symbolisme des doigts de la main 

Le Pouce : le doigt de Dieu

Il représente l'Unique, le Un, l'Absolue, l'Idéal.

C'est le symbole de l'énergie divine, de l'énergie universelle, qui circule dans le corps, non conditionnée par nos tendances.

Le pouce est le seul doigt qui peut se pencher avec mansuétude vers les autres doigts.

Le Majeur : le doigt de l'égocentrisme

Le doigt de l'ego négatif. C'est le doigt de saturne. Il est relié à l'inconscient collectif.

Il représente les énergies les plus négatives en nous. C'est le doigt le plus puissant. Il nous relie à tous nos vices

L'Index : le doigt de l'ego spirituel / positif

C'est le doigt de Jupiter. Il est relié à notre inconscient. Il est le symbole de notre personnalité égotique. Il symbolise les énergies contrôlées par les mouvements du subconscient. 

L'annulaire : le doigt des alliances

Il symbolise l'alliance avec l'autre, avec la vie. Il est relié à l'énergie solaire. Il est relié à la force de l'individu. Il nous relie à la vie.

L'auriculaire : le doigt « télépathe »

C'est le doigt de Mercure. Il nous permet de nous relier aux plans supérieurs.

Il irradie des énergies importantes pour le développement des capacités supérieures et subtiles, mentales et intellectuelles.