Un Code éthique

02/09/2018

L'éthique est la science de la moralité. Elle définit les bases de la moralité de l'être. Sans éthique, il n'y a pas d'évolution, pas d'émancipation, pas de progrès spirituels possibles. Tous les devoirs que nous avons, qu'ils soient domestiques, sociaux, professionnels, spirituels sont en fait relatifs. L'être qui ne répond pas à son devoir ultime, la réalisation de son universalité, de sa divinité, ne pourra pas atteindre sa pleine réalisation. Il restera englué dans sa nature matériel, frustre et brutale.

Toutes les religions, les philosophies ont enseigné des principes éthiques. Par exemple, les Chrétiens enseignent : « Ne tuez pas. Ne faites pas de mal à autrui. Aimez votre prochain comme-vous-même ». Les philosophes occidentaux parlent d'altruisme, d'humanisme, de philanthropie. Le Bouddha parle du respect de toute vie. La philosophie du Yoga parle de non violence, de vérité, d'honnêteté...

Le code éthique du Yoga a été codifié par Patanjali dans ses « Sutras », il y a plus de 4000 ans.

Il se définit par les deux membres suivants du Raja yoga : Yama (réfrènements) et Ni-yama (observances). Ils constituent les deux fondements sur lequel s'appuie le Yoga. Sans leurs pratiques en pensée, en parole et en action, aucune évolution ne sera possible pour l'aspirant yogi.

Yama (réfrènements)

Ni-yama (observances)

Yama vous permet de contrôler puis d'éradiquer vos vices. Il est un outil puissant pour stabiliser votre mental

Il se décline en 5 plots d'arrimage :

  • La Non-Violence (Ahimsa ) : Elle vise à éliminer la nature bestiale (haine, colère, irritation, jalousie, méchanceté...) qui est en soi. C'est l'enseignement du respect de toute forme de vie. Cette non-violence ne peut s'établir que par un effort constant et une vigilance continue.
  • Le Non-Mensonge (satya) : Les pensées d'un être, ses paroles et ses actes doivent être en complète harmonie. C'est être sincère avec soi-même, puis avec les autres. En disant la vérité, le mental se purifie. C'est exprimer sa véracité, sa vérité perçue dans l'expérience vécue.
  • Le Non-Vol (Asteya) : Il consiste à ne pas voler autrui sous quelque forme que ce soit (matériellement, intellectuellement... ). Si l'être s'établit dans l'honnêteté, alors tous les trésors (matériel, intellectuel, spirituel...) viendront à lui.
  • La Non-Sensualité (Bramacharya) : C'est la libération de toute pensée, impulsion, de type sensuelle. La plus forte étant l'attraction sexuelle. Le contrôle de cette énergie donne force de volonté, force de création et une puissante énergie pour avancer sur le chemin spirituel.
  • La Non Avidité (Aparigraha) : Cela consiste à agir dans le monde sans rien attendre en retour. Ne pas s'attacher aux fruits de ses actions, permet de se libérer de la peur de perdre, de manquer et ainsi de cultiver la non-avidité. Là est le vrai lâcher prise.

Ni-yama vous permet de fortifier vos vertus et de stabiliser vos émotions.

Il se décline aussi en 5 plots d'arrimage :

  • La Pureté (Saucha) : Elle est extérieure (hygiène du corps, propreté de l'environnement où l'on vit...) et intérieure (contrôle de ses pensées, contrôle de ses paroles et contrôle de ses actions).
  • Le Contentement (Santosha) : Cela consiste à savourer l'instant, de ce que je vis...quelque soit le contenu de cet instant. C'est un état de plénitude, dans lequel l'être se sent pleinement rempli de ce qu'il a et de ce qu'il n'a pas dans l'instant de ce qu'il vit. Il est dans l'équanimité en toute circonstance.
  • L'Ascèse (Tapas) : C'est la régularité de sa pratique spirituelle. Cette pratique permet de supporter les antagonismes de la vie quotidienne.
  • L'Etude des textes sacrés (Svadhyaya) : C'est par l'étude des textes sacrés (comme la Bhagavad Gita, les Yogas Sutras, les Upanishad... la Bible, le Coran, la Thora...) que l'être pourra forger son Code Ethique et ajuster les activités de son quotidien sur ce Code.
  • L'Abandon à sa divinité (Ishvara Pranidhana) : C'est laisser sa dimension divine intérieure guide sa vie. C'est s'en remettre à son idéal, à son âme, à son absolu, à la Vie, .... à Dieu !

Ce n'est qu'en vous appuyant fermement sur ces deux piliers que sont Yama et Niyama, que vous pourrez réellement vous dresser verticalement dans votre dimension d'homme, d'être humain.

Votre corps pourra alors rester ferme, souple, dynamique en toute circonstance. Votre respiration sera toujours harmonieuse et profonde. Votre espace intérieur sera rempli de quiétude et de sérénité. Vos pensées seront alors centrées sur votre espace Divin. Vous prendrez alors votre autonomie. 

Comme sur un chemin de grande aventure balisé, vous saurez maintenant où vous êtes. Vous pourrez donc réellement choisir où aller. C'est ainsi que vous accéderez à votre libre arbitre.

"Ensemble, yamas et ni-yamas favorisent le développement de hautes qualités morales et d'une conduite exemplaire. Le mental s'en trouve élevé et purifié permettant ainsi la pratique d'une méditation profonde. " Swami Vishnu-devananda

Extrait de «Félicité divine » de Swami Sivananda